Couture femmePatrons de couture sewing SOON

Nouveau patron de couture CALAMITY JANE

Calamity Jane le petit nouveau!

Je vous présente aujourd’hui en détail le tout nouveau patron de couture Sewing SOON, le manteau ou trench Calamity Jane. Cet indispensable de la garde robe manquait au catalogue de patron de la marque, et j’avais vraiment envie d’un modèle particulier, avec du caractère, mais pouvant en même temps se faire caméléon, pour s’accorder aussi avec des tenues sages.

Calamity Jane est inspiré du traditionnel manteau de cowboy, long, agrémenté de son cache-poussière emblématique. J’aime de plus en plus créer des modèles dans un esprit masculin/féminin, le défi étant de trouver le juste équilibre pour un style affirmé et élégant.

Bien long (sous le genou), ample et confortable, il ne passe pas inaperçu avec son grand col et sa ceinture qui vient dessiner la silhouette. J’ai toujours trouvé que les manteaux longs donnent beaucoup d’allure et allonge la silhouette, toutes morphos confondues. Et il possède un avantage indéniable tout bête mais bien plaisant : il réchauffe le bas du corps, ce qui n’est pas négligeable en hiver;)

Calamity Jane – Patron de couture manteau/trench femme – taille 34 à 50

à coudre toute l’année, selon le tissu utilisé;)

COUPE de base : ample et long

Avec son emmanchure raglan, le patron Calamity Jane est bien ample, que ce soit au niveau du corps ou des manches ; on peut porter une tenue bien chaude en dessous avec pull, gilet etc…

Il se ferme avec un double boutonnage sur une croisure large et déploie ainsi son grand col tailleur.

Les jolis détails

Son cache-poussière lui donne tout son charme : cette petite cape additionnelle est la signature « western » du modèle. Elle est néanmoins « amovible » (fixation pression à l’encolure, dissimulée par le col) pour pouvoir créer des looks plus classiques, plus épurés.

Des pattes boutonnées viennent habiller les épaules du cache-poussière mais aussi les poignets.

Enfin, la ceinture à nouer vient marquer la taille, c’est la polarité féminine du modèle, le fameux point d’équilibre !

Doublure intégrale

Calamity Jane est entièrement doublé : qu’on le réalise dans un esprit « manteau » ou « trench » c’est l’élément indispensable pour un vêtement soigné et bien fini. Pour le confort, la doublure comporte un pli d’aisance en largeur et également un surplus d’aisance en hauteur, idem pour les manches.

Niveau / temps de confection

Le patron de couture Calamity Jane nécessite un peu d’expérience en couture. Cela dit, même si vous n’avez jamais cousu de manteau, le livret explicatif est extrêmement détaillé et permet clairement de se « lancer » sans risque. Le point technique le plus pointu : le glaçage manuel de l’ourlet. C’est un modèle relativement long à coudre : le principal est de prendre son temps lors de la coupe, être précise et méticuleuse en suivant bien les étapes de montage.

Le choix des tissus

Plusieurs choix de tissu s’offrent à vous pour coudre Calamity Jane :

  • En version manteau d’hiver : lainage, velours grosses côtes
  • En version trench printemps/automne : gabardine, denim, jacquard, tweed, déperlant

Afin que le cache-poussière conserve un beau tombé sur les épaules, et pour limiter l’épaisseur sous le pied de biche, veillez à ne pas choisir un tissu trop raide ou trop épais. Il est conseillé de ne pas excéder 450 à 500 g/m2.

La version « manteau » présentée dans ce billet est cousue dans un lainage gris 100 % laine de 420g/m², déniché dans la jolie boutique en ligne l’ouvrage des dames, qui propose des tissus de très belle qualité à des prix tout à fait abordables.

doublure : satin mondial tissus

Petit conseil : évitez les laines bouillies qui sont souvent un peu « raides ».

La version trench est ici réalisée dans un jean provenant des coupons de Saint Pierre : poids 460 g/m². Il contient un peu d’élasthanne, ce qui lui donne un peu plus de souplesse qu’un jean traditionnel.

doublure : satin coupons de saint pierre

De manière générale, lisez attentivement la description et la composition du tissu avant de faire votre choix. Garder en tête qu’il faut un minimum de souplesse, et qu’un tissu peut être de poids moyen mais très rigide 😉

Astuce :

Si vous cousez un tissu glissant pour la doublure, type satin, n’hésitez pas à utiliser de la colle en bombe spéciale tissus. On vaporise sur l’envers du patron, on pose le patron sur le tissu et hop, pas besoin d’épinglage, le patron adhère temporairement au tissu, ce qui rend la coupe beaucoup plus facile et plus précise ! Personnellement, j’utilise celle de la marque Odif, référence 808. La 707 fonctionne également.

Patron de couture PDF ou pochette

As usual, le kit patron PDF regroupe 2 planches différentes : l’une sans marges de couture/sans valeur d’ourlet et l’autre avec marges de couture et ourlets inclus. Ceci est valable aussi pour les planches A0.

La pochette papier est au format A4, contrairement aux précédents patrons, du fait du nombre et de la grande taille des pièces. Afin de garantir qu’aucune pièce ne se chevauchent, celles-ci sont réparties sur 2 planches séparées ; une seule planche aurait été trop difficilement manipulable.

J’espère de tout cœur que ce patron vous plaira ; j’y ai mis beaucoup d’énergie, de temps et de coeur, j’ai adoré le chouchouter jusqu’au bout…Il a fini son chemin avec moi, maintenant , il est à vous 😉

Vous pouvez retrouver Calamity Jane en boutique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.